PARTICULIER

PROFESSIONNEL

Frais de tenue de compte bancaire – Peut-on les éviter ?

Sommaire

Il fût un temps où les frais de tenue de compte n’étaient pas facturés… Ce temps était celui où la réglementation n’encadrait pas encore certains frais facturés par les banques. Ainsi, ils seraient destinés à financer les moyens humains et informatiques liés à la gestion du compte, qu’en est-il vraiment ?

Quels sont les vraix coûts bancaires ?

Principalement destinés à financer les moyens humains et informatiques liés à la gestion du compte, les frais de tenue de compte peuvent varier de 0 € à 36 € selon les banques avec une moyenne de 24 €. Un consommateur peut avoir recours à un comparateur de banque pour trouver la moins chère et notamment celle qui ne pratique pas de frais de tenue de compte.

Il convient de préciser qu’un compte inactif, c’est-à-dire sur lequel aucune opération n’a été effectuée par le titulaire ou son représentant légal durant 12 mois et qu’aucun d’eux ne s’est manifesté auprès de la banque, fait l’objet de frais pouvant s’élever jusqu’à 30 €.

Les banques qui font sans frais

Il est bon de savoir que les frais de tenue de compte sont négociables avec son banquier. Il est aussi bon de savoir que certaines banques n’appliquent pas ces frais. C’est particulièrement le cas des banques en ligne ou de certaines banques 100 % mobile. On constate également que les frais de tenue de compte sont parfois offerts jusqu’à 25 ans ou sous certaines conditions comme la domiciliation des revenus ou en respectant les conditions d’utilisation de la carte de paiement.