PARTICULIER

PROFESSIONNEL

Choisir ma banque – quelle est la moins chère ?

Sommaire

choisir sa banque

Les tarifs des banques sont un des principaux critères, avec la qualité de service, de sélection de banque pour ouvrir un compte et encore plus dans un contexte ceux-ci sont en constante augmentation. Bien conscients qu’il est aujourd’hui possible d’alléger la facture, les consommateurs sont en recherche permanente d’une banque moins chère et qui plus est, correspondra à leurs besoins. Alors, quels sont les services sur lesquels il est possible de faire des économies ? Quelle banque propose des prestations bancaires à moindre coût ? Réponses.

Éviter les frais de tenue de compte

Aujourd’hui présents dans la plupart des banques traditionnelles, les frais de tenue de compte représentent l’une des principales dépenses en matière de service bancaire. En effet, ceux-ci coûtent en moyenne 24 € par an. Alors même si certaines conditions permettent de les éviter chez certains établissements comme avoir moins de 25 ans ou souscrire à un package, il est aussi possible d’ouvrir un compte courant chez une banque en ligne, dont la plupart d’entre elles ne facturent pas ce service. Du côté des banques mobiles, ces frais peuvent être gratuits à condition d’utiliser suffisamment la carte de paiement.

Bénéficier gratuitement d’une carte de paiement

La cotisation pour une carte bancaire chez un établissement classique constitue également un coût important pour le bénéficiaire. Il est possible d’y échapper de la même façon que pour les frais de tenue de compte mais cela sera limité dans le temps, car passé 25 ans les avantages disparaissent, ou il faudra payer de toute façon la formule proposée par la banque.

Les banques en ligne misent également sur ce service pour faire réaliser des économies au client puisque bien souvent, elles ne facturent pas la carte. De plus, elles permettent de bénéficier d’une carte haut de gamme.

Enfin, les banques numériques mettent une carte de paiement à disposition mais celle-ci ne convient uniquement à ceux qui souhaitent contrôler leurs dépenses puisqu’elles sont à contrôle systématique de solde et certains établissements peuvent les facturer soit par le biais d’un coffret, soit en cas d’utilisation insuffisante.

Réaliser des retraits en illimité

Effectuer des opérations de retrait à des distributeurs automatiques de billets est généralement facturé par les banques classiques et les néo-banques. La facturation peut être appliquée dès le premier retrait ou après plusieurs retraits gratuits. À savoir que chez les établissements traditionnels les retraits sont payants que s’ils sont réalisés dans un distributeur d’un établissement concurrent.

Le client d’une banque de réseau peut parfois échapper à ces frais lorsqu’il bénéficie d’une carte bancaire haut de gamme moyennant évidemment une cotisation élevée…Ici encore, les banque en ligne se placent en tant que leadeuses car elles permettent la réalisation de retraits en illimité gratuitement.

Échapper aux commissions d’intervention

Limitées par la réglementation à 8 € par opération et 80 € par mois, les commissions d’intervention sont pratiquées par la majorité des banques traditionnelles tandis que les banques en ligne ne les facturent pas. Enfin, pour la plupart des banques digitales, la question ne se pose pas étant donné que le seul moyen de paiement qu’elles fournissent est une carte de paiement à contrôle systématique de solde.

Enfin, l’utilisation d’un comparateur de banque est un moyen facile et rapide pour trouver la banque la moins chère en fonction des tarifs appliqués aux services bancaires courants.