PARTICULIER

PROFESSIONNEL

Banques traditionnelles – quelle est la moins chère ?

Sommaire

Banque traditionnelle

Lorsqu’un particulier privilégie une relation de proximité avec sa banque et la présence d’un conseiller dédié, il s’orienterait plutôt vers une banque de réseau pour la souscription d’un compte bancaire. Dans ce cas, comment choisir parmi les nombreux établissements existants ? Quels sont les moins chers ?

Une comparaison des banques classiques difficile

Lorsqu’il s’agit de comparer les banques de réseau entre elles, la tâche est plus difficile. Tout d’abord parce que les grilles tarifaires rendues publiques par les banques comportent de nombreuses lignes de tarifs.

Ensuite, parce que les tarifs en vigueur peuvent changer selon les régions. En effet, certaines filiales comme le Crédit Agricole, la Caisse d’Épargne ou encore le Crédit Mutuel disposent de plusieurs branches réparties sur le territoire et dont les prix varient.

Enfin, la banque la moins chère peut être différente selon son profil puisque la politique commerciale de l’établissement va fixer des tarifs et des offres en faveur d’une cible définie. C’est souvent le cas pour les moins de 25 ans qui peuvent bénéficier d’exonération de certains tarifs ou bien les cadres dont la tarification sera adaptée à leur consommation bancaire (par exemple une cotisation carte haut de gamme moins élevée ou des frais moindres pour les paiements à l’étranger).

Quels sont les frais à prendre en compte ?

Pour comparer les différents établissements, l’attention devra principalement se porter sur les frais courants :

  • Les frais de tenue de compte
  • La cotisation carte de paiement
  • Les frais de retraits effectués dans les distributeurs automatiques de billets des autres banques
  • Les services de banque à distance dont l’abonnement au service facturé encore par quelques agences et le service d’alerte SMS quant à lui payant pour la plupart.

Le coût du package bancaire si celui-ci comprend uniquement des services adéquates aux besoins bancaires et que ce coût est inférieur à la somme des services nécessaires à l’unité.

Il sera également utile de veiller aux coûts liés aux incidents et découverts, notamment :

  • Les frais de dossier pour un découvert autorisé
  • Les taux d’intérêts débiteurs
  • Les commissions d’intervention
  • Les frais d’opposition sur chèque ou carte bancaire
  • Les frais de réédition du code confidentiel pour la carte bancaire
  • Les frais de fabrication d’une nouvelle carte
  • Les frais de rejet

Le consommateur peut également s’appuyer sur les grilles tarifaires s’il est souvent confronté à des coûts plus spécifiques.

Classement des banques traditionnelles les moins chères

Malgré les difficultés éprouvées dans la comparaison de ces banques, on constate que plusieurs enseignes reviennent régulièrement en tête de liste des différents classements établis en la matière : le Crédit Agricole, la Banque Postale et Axa Banque. Le recours à un comparateur de banque reste un très bon moyen pour trouver la banque la moins chère selon son profil et sa situation géographique.